28.9 C
Guinée

Incendie à Hafia, brûlure chimique en haute mer : le Ministre de la Santé au chevet des blessés

Date:

Incendie à Hafia, brûlure chimique en haute mer : le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique son homologue de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation apportent le soutien du gouvernement aux victimes.

Ce dimanche 31 mars 2024, Dr Oumar Diouhé BAH et Général Ibrahima Kalil CONDE étaient au chevet des personnes victimes de l’incendie survenu hier au quartier Hafia, mais aussi des nouveaux pêcheurs brûlés par une substance chimique en haute mer.Dépêchés par le Chef de l’Etat, les deux ministres sont venus s’enquérir de l’état des patients et leur transmettre son message de compassion et celui du Gouvernement.

Hospitalisés au service de la chirurgie plastique de l’hôpital national Donka, ces victimes bénéficient de tous les soins nécessaires.Concernant l’incendie à Hafia qui a coûté la vie à 5 personnes issues presque d’une même famille, le service a hospitalisé 3 blessés.Sur les 11 nouveaux cas des pêcheurs victimes de brûlures chimiques, tous originaires de la Sierra Leone, 6 ont été hospitalisés et les 5 autres présentant des légions mineures ont été libérés pour être suivis en ambulatoire.« Depuis 02h du matin, les équipes sont à pied d’œuvre pour sauver la vie de ceux qui ont échappé à ces catastrophes.

Tous les moyens sont mis à notre disposition. En témoigne la visite du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique et celui de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, sur instruction du Chef de l’Etat pour s’enquérir l’état de ces patients », a souligné Dr Karamba KABA, Chef Service de la Chirurgie Plastique et des Grands Brûlés.Face à l’affluence des patients et la gravité de la pathologie, ce médecin estime qu’il est nécessaire aujourd’hui pour la Guinée d’avoir un institut national pour les grands brûlés. « A l’étape actuelle nous avons 4 lits et nous sommes à près de 15 malades hospitalisés. Donc c’est une doléance », a lancé Dr KABA.A noter qu’après le service de de la Chirurgie, la délégation ministérielle s’est rendue à la morgue de l’hôpital où après avoir constaté l’ampleur des dégâts. Au nom du Premier Chef du Gouvernement, Mr Amadou Oury BAH, les deux ministres ont pris toutes les dispositions pour un traitement digne des corps et leur transport vers les lieux choisis par la famille pour l’inhumation.

Service Communication et Relations Publiques

error: Le contenu est protégé !!