30.9 C
Guinée

Campagne de vaccination contre la poliomyélite : le PM Bah Oury lance les dés

Date:

Labé, 11 mai 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury BAH a présidé la cérémonie de lancement des journées de vaccination contre la poliomyélite, accompagné du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, des Représentants de l’OMS et de l’Unicef en Guinée, ainsi que des membres de son cabinet.

Ce programme vise à contribuer au renforcement de l’immunité collective et à l’interruption de la circulation et de la transmission des cVDPV2 dans le pays d’ici fin décembre 2024.

Le Premier ministre a dans discours, rassuré que le Gouvernement considère la santé des citoyens comme une priorité absolue. C’est pourquoi il a été décidé de mettre en œuvre cette campagne de vaccination à l’échelle nationale, afin de protéger les enfants et de prévenir la propagation de la poliomyélite :« J’ai instruit le ministre de la santé de réintégrer la Guinée dans l’initiative d’indépendance vaccinale afin de garantir la disponibilité régulière des vaccins en fonction des besoins du pays », précise-t-il.

De suite, il a rappelé que depuis, 2014, notre pays a été retiré de cette initiative pour des raisons injustifiées. Mais cette situation a contribué à la faible couverture vaccinale du pays. Les maladies qui devaient être évitables ont ressurgi : « C’est ce que nous allons rattraper et corriger à court terme ».

Emu par le témoignage d’un père dont les deux enfants sont victimes de poliomyélite depuis une quarantaine d’années. S’adressant à la population, au corps médical et aux partenaires, le Chef du Gouvernement a déclaré : « C’est un profond déchirement pour un père qui, a un certain moment de sa vie espère s’appuyer sur ses enfants. C’est une profonde détresse à 60 ans de se sentir obliger de soutenir ses enfants puisqu’ils ont été handicapés par un défaut de vaccin comme le cas de la poliomyélite ».

Au nom du Président de la république, Chef de l’État, le Premier ministre a salué le travail exceptionnel des professionnels de la santé, ainsi que l’engagement des partenaires internationaux et des organisations non gouvernementales qui accompagnent la Guinée dans cette lutte contre la polio.

Pour finir, il a invité tout un chacun à soutenir activement cette campagne en faisant vacciner leurs enfants et encourager leurs proches et leurs communautés : « (…) Protéger les enfants c’est protéger sa propre famille, sa progéniture ses héritiers, c’est aussi protéger sa nation et le monde entier ».

La Primature

error: Le contenu est protégé !!