35.1 C
Guinée

57ème session du conseil des ministres de l’OHADA : le renforcement de l’harmonisation juridique au cœur des débats

Date:

Dakar, ce 6 février 2024 – La 57ème session du Conseil des Ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) s’est ouverte mardi à Dakar. Elle réunit de hauts représentants des gouvernements africains ainsi que des experts en droit des affaires.

A cette importante rencontre, la voix de la République de Guinée, membre de cette importante organisation, sera portée par Monsieur Alphonse Charles WRIGHT, Ministre d’État, Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des Droits de l’homme.

Au cours des débats, la Garde des Sceaux, ministre de la Justice de la République du Sénégal Me Aissata Tall Sall, a plaidé en faveur de l’élargissement de l’OHADA à d’autres États. Elle a souligné l’importance de la croissance et de l’expansion de l’organisation pour répondre aux besoins croissants des pays africains en matière de sécurisation juridique des activités économiques.

L’OHADA, créée dans un contexte de crise économique et d’insécurité juridique, s’est donné pour mission de rationaliser l’environnement juridique des entreprises afin de garantir la sécurité et la prévisibilité des activités économiques en Afrique.

A travers l’élaboration d’un droit des affaires harmonisé et adapté, contenu dans des Actes uniformes appliqués de manière identique dans l’ensemble des États membres, l’organisation vise à stimuler l’investissement et à favoriser le développement économique sur le continent.

Par son action, l’OHADA a réussi à sécuriser le règlement judiciaire des contentieux d’affaires et à promouvoir les modes alternatifs de règlement des différends, contribuant ainsi à renforcer la confiance des investisseurs et des acteurs économiques en Afrique.

Fondée le 17 octobre 1993, l’OHADA regroupe actuellement dix-sept pays et comprend cinq grandes institutions, dont la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements, le Conseil des ministres, le Secrétariat Permanent basé à Yaoundé au Cameroun, la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage à Abidjan en Côte d’Ivoire, et l’École Régionale Supérieure Supérieure de la Magistrature à Porto Novo au Bénin.

L’une des principales ambitions de cette 57ème Session du Conseil des Ministres de l’OHADA est de préparer la conférence des Chefs d’Etats qui peine à se tenir depuis onze ans. Également l’avenir en renforçant l’harmonisation juridique et en adaptant les règles régissant les opérations économiques aux réalités actuelles,

Par cette démarche, l’organisation s’engage résolument dans la voie de la modernisation et de l’adaptation constante pour accompagner le développement économique de l’Afrique.

MJDH

error: Le contenu est protégé !!